Salival.fr

Section A PERFECT CIRCLE
Section TOOL
Section PUSCIFER

                             
                 



Tout d'abord, merci de prendre le temps de répondre à cette interview. Peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas encore ?
J'ai commencé ma carrière en 1991, à la tête du groupe de rock alternatif Failure. Nous avons joué ensemble jusqu'en 1997. En 1999, j'ai commencé ON, un projet solo. Year of the Rabbit était un groupe que j'ai lancé en 2003, et à présent je sors mon premier album solo sous mon nom.

Qui a-t-il derrière ce nouvel album, Secrets of the lost Satellite ?
Je prends vraiment du plaisir à faire des albums, et celui-ci ne fait pas exception. Je suis excité, car il y a beaucoup de créativité derrière, j'ai travaillé dessus avec mes amis, et le processus a été très libérateur pour moi.

Tu as joué dans plusieurs groupes dont tu as souvent été à l'origine. Qu'est-ce qui t'a décidé cette fois à faire un album "solo" ?
Cela reflète le stade où je suis dans ma carrière. J'ai utilisé mes capacités de compositeur pour atteindre un tout autre niveau avec cet album.

Peux-tu nous en dire plus sur les personnes qui ont participé avec toi à l'album ?
Justin Meldal-Johnsen et Jordon Zadorozny ont co-produit l'album avec moi. Les musiciens qui accompagnent Beck lors de ses concerts (Brian Lebarton, Matt Mahaffey, Matt Sherrod et Justin Stanley) sont aussi venus en studio pour l'enregistrement de l'album. Je fais vraiment confiance à Justin et Jordon, car ce sont deux de mes plus anciens collaborateurs, et je passe toujours du bon temps à travailler avec eux.

Quels sont tes centres d'intérêt actuellement ?
Je me prépare à partir à nouveau en tournée. Cela fait longtemps que je ne suis pas parti sur les routes pour présenter ce que j'ai fait. Ce sera sympa.

           

Bien que ton nouvel album soit sans doute ta priorité actuellement, as-tu déjà d'autres projets en préparation ?
Je travaille en ce moment avec un groupe qui s'appelle Thousand Foot Krutch. Je planche aussi sur des morceaux pour Los Angeles Digital Noise Academy.

Peux-tu nous parler de Dinosaur Fight Records, et justement de Los Angeles Digital Noise Academy ?
Dinosaur Fight Records est le label que j'ai lancé l'année dernière avec ma femme, Charlotte Martin. Son album Stromata est sorti en septembre, et le mien sortira en mars 2007, même s'il sera disponible à la vente dès fin février sur Internet. Los Angeles Digital Noise Academy est un groupe "à distance" que j'ai lancé, et qui est aussi sur mon label. Quelques titres sont en écoute sur MySpace, et 5 morceaux sont prêts pour un album à venir.

Y a-t-il un moment dans ta carrière (compositeur et producteur) dont tu es particulièrement fier ou nostalgique ?
Chaque jour qui passe est une nouvelle aventure pour moi. Je suis fier de ce que je fais, mais avant tout je veux faire de la bonne musique.

Tu as beaucoup collaboré avec les membres de Tool (la vidéo de "Hush" video, en tournée avec eux, Replicants, A Perfect Circle), pouvez-vous nous parler de cette relation ?
Nous nous entendions tous bien, et nos conceptions de la musique correspondaient. Cela tombait sous le sens pour nous de faire des choses ensemble.

Je pense que tu es sous-estimé. Quel est ton sentiment à ce sujet ?
Je suis là pour faire de la bonne musique. J'aurai la possibilité de continuer tant que des gens me suivront.

Merci beaucoup, Ken ! Un dernier mot ?
Merci à toi ; j'espère que l'album sera apprécié.